collection - Jackson Bollock

Un geste, puis un autre… sans dénotation, ni connotation.

Le bras robotique Jackson Bollock exerce le métier de peintre. Deux ans de conception, de construction et de programmation pour donner vie à ce petit Frankenstein sympathique, à échelle humaine. Il est composé de capteurs et de moteurs intelligents, mais d’un cerveau tout bête, ce qui le rapproche des êtres monocellulaires, pour la simplicité. Il a été conçu pour le geste. À l’inverse de l’humain qui peint sur une toile tissée par une machine, Jackson travaille sur des papiers faits main. Il invite à une réflexion amusée sur les rôles que joueront un jour les automates, dans la création.

Toujours concentré, il travaille assidument et il crée souvent de longues heures sans s’arrêter. Rarement mêlé, il voyage dans sa valise, fabriquée pour son confort. Il s’est déplacé dans le Québec et ses oeuvres ont voyagé de la France au Japon.

CV de Jackson Bollock

Genèse:
Idée/Réflexion-2007
Premiers plans-2008
Prototype-2008
Premiers blocs-2009
Programmation-2010
Fin de la conception mécanique-2010
Épreuves d’artistes-2010
Premières grandes oeuvres-2011

2011 Deux jours aux Ateliers portes ouvertes
2011 Vernissage, expo adjuvants chez w.illi.am/
2011 Soirée à l’emporte pièce
2011 Quatre soirs de performances au parc Emilie Gamelin
2011 Œuvre en direct à la radio de Radio-Canada, émission Bande à part.
2011 Soirée Fire (4)
2011 Canal Vox (Le Lab Émission #86)
2012 2ème anniversaire de Dubuc à Québec.
2012 peinture sur chocolat au Fous Desserts

Production:
Premiers traits : 3
E/A : + ou – 60
2'×3' : 13
2'×6' : 2
3'×6' : 20
T-shirts Dubuc : 90
Collection personnelle : 30
Œuvres culinaires éphémères : 30
Peinture sur Photo : 2